Illégitime d’Adrian Sitaru

Ca parle d’avortement, d’inceste, de dissensions familiales, de blessures, des non-dits, des incompréhensions, des écarts de génération, de la paternité, du lien parents-enfants, c’est un film roumain-polonais, il est tourné avec peu de moyens, cela pourrait être presque du théâtre, on ne rigole pas. On voudrait partir en courant …
Et pourtant, Situra signe là un petit bijou, poignant de justesse, où l’amour transperce les mots qui fusent, les gestes violents, où le temps qui se fige redémarre sur un autre tempo, où la grâce succède à la tension. C’est diffusé en ce moment, dans une seule salle à Paris, l’Entrepôt, et c’est bien dommage car rares sont les films aujourd’hui qui font vibrer aussi fortement corps, coeur, esprit.

 

447705-jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxx

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.