Entrées par Elvire Debord

L’homme qui fuyait le Nobel de Patrick Tudoret

« Où que l’on porte son regard dans ce monde qu’y voit-on? La bassesse, la cruauté, la connerie dogmatique, la lâcheté, le meurtre, la guerre, des fleuves de sang que rien ne peut endiguer. De quoi perdre toute espérance. Alors, oui, je comprends que l’on puisse embrasser une foi qui sauve. Je ne parle pas de […]

Les pépins de raisin

Les raisins de mon enfance n’avaient pas de pépins J’ai vécu mon enfance au travers du prisme merveilleux que la vie était simple douce facile, et ce grâce à ma mère qui nous traitait mon frère et moi comme des rois et érigeait l’effort comme une abomination à laquelle nous ne pouvions être soumis, jusqu’à […]

Le Café Bleu

Le Café Bleu, ce n’est plus ni moins, que deux petites bonnes femmes absolument fabuleuses, Lucile Waroux et Céline Akkad, qui ont su comprendre ce que je voulais (et Dieu sait si quand je souhaite quelque chose, je mordille, tatillonne …) et qui ont créé mon blog pour qu’il soit à la hauteur de mes […]