Breaking the Waves de Lars Von Trier

Parler d’un film de Lars Von Trier est un exercice délicat, surtout quand son réalisateur est un monstre du cinéma et que le film a de surcroit reçu deux prix lors de sa sortie.

Je ne ferai donc part que mon humble avis, avis qui dans ce cas précis passe nécessairement, mais pas obligatoirement, par l’effet qu’il m’a procuré et les sensations que j’ai éprouvées. L’histoire sur le fond aurait tout dans l’absolu pour me toucher : une rencontre passionnée entre deux êtres assez dissemblables, un homme d’âge mûr travaillant sur une plate-forme pétrolière, Ian, épousant une jeune fille, Bess, issue d’une communauté religieuse plutôt austère, de la côte nord-ouest écossaise dans les années 70. Suite à un grave accident qui va paralyser Ian, la passion va pousser Bess, en équilibre psychologique précaire,  aux abimes de la folie.

Lire la suite

Fils de Jean ou Fils de Joseph?

J’aurais pu parler de ces deux films séparément car ils méritent largement qu’on s’y attarde pour des qualités qui leur sont propres mais le hasard m’ayant conduite à les regarder à des intervalles très proches, il m’a semblé évident, pour les raisons énumérées ci-après, d’en faire un unique billet plus court et laisser à chacun le soin de s’en faire sa propre appréciation.

Ils ont en commun d’être sortis au cinéma cette année, d’avoir des titres qui s’interpellent simultanément, une trame de fond identique autour du fils (adulte dans l’un, encore adolescent dans l’autre) qui, élevé seul par sa mère, va chercher le père qui n’a pas voulu le reconnaitre, et des acteurs remarquables.

Lire la suite

Concevoir l’humain

Quand on regarde ces deux films-documentaires simultanément, on passe de la nausée à l’espoir.

L’un est un documentaire canadien réalisé en 2014 par Harold Crooks qui nous décrit comment fonctionne l’évasion fiscale et ce qu’elle implique en termes de retombées économiques sur les pays avec des multinationales toujours plus riches et des citoyens en face de plus en plus en plus pauvres.

La phrase choc : l’évasion fiscale n’est pas forcément illégale mais elle est toujours immorale.

Et puis, dans ce document de 2015 réalisé par Mélanie Laurent et Cyril Dion,, il y a ces alternatives en face, où des modes de vie ont été repensés et mis en œuvre à l’échelle d’une communauté, d’une ville, où l’humain et son environnement reprennent leur place, où l’équilibre et le bon sens reprennent leurs droits.

Lire la suite

Illégitime d’Adrian Sitaru

Ca parle d’avortement, d’inceste, de dissensions familiales, de blessures, des non-dits, des incompréhensions, des écarts de génération, de la paternité, du lien parents-enfants, c’est un film roumain-polonais, il est tourné avec peu de moyens, cela pourrait être presque du théâtre, on ne rigole pas. On voudrait partir en courant …
Et pourtant, Situra signe là un petit bijou, poignant de justesse, où l’amour transperce les mots qui fusent, les gestes violents, où le temps qui se fige redémarre sur un autre tempo, où la grâce succède à la tension. C’est diffusé en ce moment, dans une seule salle à Paris, l’Entrepôt, et c’est bien dommage car rares sont les films aujourd’hui qui font vibrer aussi fortement corps, coeur, esprit.

Lire la suite