La femme sucre d’orge

Ce que je ne soupçonnais pas en écrivant mes petits billets à travers ce blog, c’est la réaction de mes amis les plus proches qui, étonnamment, m’ont découverte à travers ce que je pouvais écrire. C’est dire si une trop grande pudeur nuit par certains aspects à la profondeur des relations, à moins d’être doté visiblement d’une grande connaissance de la nature humaine qui supplante les non-dits.

Certains s’enthousiasment davantage sur les recommandations littéraires ou les sorties, d’autres pour les billets que j’appelle « air du temps » au sein desquels je parle de tout, de rien, de ma vie.

Lire la suite

Les grandes figures catholiques de la France de François Huguenin

Ce livre a bénéficié de si belles et si nombreuses critiques que ma pierre à l’édifice va sembler superfétatoire à tous ceux qui l’ont déjà lu, dévoré, apprécié et offert.

Malgré tout, ayant une affection toute particulière pour son auteur dont les centres d’intérêts et les qualités humaines sont si variés, riches et partagés sans réserve à tous, et que j’en ai bénéficié à plus d’un titre, il m’était impossible de ne pas faire figurer ce livre parmi les billets de mon blog.

J’étais aux premières loges lors de sa sortie officielle, mais j’ai pris mon temps pour le lire, car je tenais à savourer les quinze portraits qui sont dressés, balayant quinze siècles d’histoire, de Clovis à Charles de Gaulle, en passant par Richelieu, Pascal ou Saint Vincent de Paul. Des rois, un président, un cardinal,  un moine, un savant ou des saints,  des personnages très divers mais qui ont en commun un vrai amour de la France et une foi catholique incontestable.

Lire la suite

Monsieur le Curé fait sa crise de Jean Mercier

« Rien ne va plus dans la paroisse de Sainte-Marie-aux-Fleurs, à Saint-Germain-La-Villeneuve : les membres de l’équipe florale se crêpent le chignon, une pétition de fidèles circule contre le curé, l’évêque est mécontent, la chapelle Sainte-Gudule est menacée de démolition, on a vandalisé le confessionnal et la vieille Marguerite entend parler les morts… Sans compter que Monsieur le curé a disparu ce matin. »

Telle est la quatrième de couverture de ce livre truculent, empli d’humanité et de réalisme sur le quotidien d’un curé de paroisse qui, sous le joug des tâches administratives, de la gestion des conflits de ses paroissiaux, de la solitude vis-à-vis de sa hiérarchie et d’un sentiment d’échec à ramener les brebis au bercail hostiles à tout changement, décide de s’enfuir.

Lire la suite

La vocation de la maternité

En route vers l’accomplissement de son être profond

Il est un domaine qui me touche intensément et dont je parle régulièrement car il m’est particulièrement cher, c’est celui des enfants, et par voie de conséquence, celui plus large de la maternité.

Ce grand mystère de la vie n’a de cesse de m’émerveiller, de me bousculer, de me surprendre, de m’émouvoir, de m’interpeller, au point de me pousser toujours plus avant à scruter et découvrir l’âme humaine.

La vie qui est la mienne aujourd’hui me conduit à devoir me détacher régulièrement de mes chérubins et cette éviscération périodique a eu pour seule vertu, et non la moindre, de devoir m’interroger de façon récurrente sur le sens de la maternité.

Lire la suite

En pleine lumière – Carnets spirituels de Christiane Rancé

Si un seul livre devait résumer l’état d’esprit de mon blog, cette recherche permanente d’apprendre à savourer le temps présent tel qu’il nous est offert dans sa beauté et ses épreuves, je choisirais sans hésiter ce livre de Christiane Rancé.

Romancière et essayiste, Christiane Rancé n’en est pas à son premier ouvrage et a été plusieurs fois primée, notamment pour son livre La Passion de Sainte Thérèse d’Avila, prix de l’essai de l’Académie française en 2015.

Je ne l’ai cependant découverte pour ma part que tout récemment grâce à un ami, et son passage dans l’Esprit des Lettres lors de l’émission de septembre 2016, m’a transportée. Dès le lendemain, je courais en librairie acheter son dernier livre que je referme avec émerveillement.

Lire la suite

I Want it Darker de Leonard Cohen

Pour passer le week-end sous le signe de la grâce, je ne peux pas ne pas vous parler du dernier album de Léonard Cohen qui est une pure merveille.

Quatorzième album studio, le chanteur de 82 ans nous signe là une œuvre absolument éblouissante qui prépare son trépas, certains ont même écrit son « kaddish ».

Le titre éponyme de l’album où il murmure de sa voix inoubliable, rauque, de plus en plus grave et qui émerge des profondeurs, « I’m ready my Lord » est de toute beauté.

Lire la suite

Acting de Xavier Durringer

Ceux qui suivent mes petites critiques artistiques depuis un moment, savent que je suis une grande amoureuse du théâtre.

Il y a pour moi dans le théâtre l’expression d’une quintessence du génie humain, qui transcende les comédiens eux-mêmes, et porte spectateurs et acteurs, le temps d’une pièce, dans une forme de communion qui tire vers le haut.

C’est le propre des grands comédiens que de créer cette magie lors de leur entrée sur scène, où à peine les lumières éteintes, le public est comme suspendu aux mots déclamés. Le théâtre ne permet ni triche, ni masque, l’instant existe dans sa vérité crue et un lien unique se crée chaque soir entre les artistes et la salle.

Lire la suite

La femme Clématite

Je n’aurais jamais pensé que mon petit billet sur la femme « concrète » aurait eu autant de succès, et s’il ne voulait que dépeindre avec amour et humour une de mes belles-sœurs qui a effectivement ce trait de caractère très ancré dans la vie et un sens des réalités dénué de tout reliefs jugés inutiles, j’ai beaucoup ri en lisant les commentaires des unes et des autres sur facebook, et ceux reçus en message privé me disant « j’espère que je suis une femme concrète ».

Mais le plus surprenant, c’est ma maman qui m’appelle le matin à 8h30, sur le départ d’une virée à Cognac avec papa et réjouie jusqu’aux oreilles de cette escapade en amoureux (42 ans de mariage …), et qui me demande si c’est elle la femme concrète.

Lire la suite

Les Pépites de Xavier de Lauzanne

Comment ne pas saluer unanimement ce film-documentaire actuellement à l’affiche au cinéma qui rend hommage à Marie-France et Christian des Pallières, ce couple français  incroyable qui, partis au Cambodge il y a plus de 20 ans, fonde une association pour venir en aide aux enfants de Phnom Penh.

Dans ce pays ravagé par les guerres civiles et la présence des Khmers rouges,  ils découvrent dans les années 90, la misère insoutenable et la violence que subissent les enfants condamnés à tirer leur subsistance des détritus d’une décharge ouverte.

Lire la suite

La femme concrète

Je suis tombée aujourd’hui sur un article qui vantait le retour en force des concrètes de parfum. Pour ceux qui seraient néophytes en la matière, la concrète est un produit solide ou semi solide obtenu après extraction des principes odorants de certaines matières premières végétales telles que le jasmin, ou la rose, une sorte de parfum solide sans alcool.

Brevetée par la maison Molinard au début du XXe siècle, celle que l’on appelait alors « Concréta » s’est largement démocratisée grâce aux progrès techniques car cette forme de parfum, appelé également parfum cireux, présente de nombreux atouts dont celui d’être facilement transportable et de se fondre délicatement sur la peau en laissant s’échapper ses fragrances.

Lire la suite