Une histoire des loups d’Emily Fridlund

« Aujourd’hui, il m’est difficile d’évaluer quelle part de ce que j’ai fait et désiré à l’époque résultait directement d’une version de cette pensée-là. Quelle est la différence entre ce qu’on veut croire et ce qu’on fait ? (…) Et quelle est la différence entre ce qu’on pense et ce qu’on finit par faire ? (…) Parfois, quand je m’assois derrière la cabane rénovée avec ma mère sur ce qui nous reste de terrain, j’essaie de me remémorer les bois de mon enfance. Je ne me laisse pas aller à la nostalgie. Les bois n’ont jamais été magiques à mes yeux ; je n’ai jamais été jeune ou possessive au point de les voir ainsi. »

 Depuis 2006, les éditions Gallmeister se consacrent à la littérature américaine, choisissant avec soin des auteurs dont la plume et le regard se veulent observateurs du monde américain, devenant ainsi l’unique éditeur français à se spécialiser uniquement en ce domaine.

La littérature américaine est en effet foisonnante et recèle d’écrivains de très grande qualité contribuant à la découverte de ce continent fascinant et complexe de par ses extrêmes et sa diversité.

Gallmeister fait la part belle aux auteurs prenant la nature pour cadre de laquelle se forge le destin des hommes et Emily Fridlund entre complètement dans cette lignée.

Sa prose poétique et envoûtante vous entraine sur des chemins de traverse, et son livre se lit d’une traite jusqu’à des heures avancées de la nuit. Partant d’un fait divers, Emily Fridlund nous raconte une histoire troublante sur fond de scientisme chrétien, fondé par Mary Baker Eddy en 1879, et de fanatisme hippie, en plein cœur de la forêt du Minnesota enserrée par des hivers glacials et des lacs gelés.

Une adolescente un peu sauvage, observe à travers ses jumelles une famille qui emménage sur la rive opposée du lac, dont la vie aisée semble si différente de la sienne. Le père étant souvent absent, la jeune maman lui propose rapidement de s’occuper de leur garçon de 4 ans, lui donnant ainsi l’occasion d’entrer petit à petit dans ce foyer qui la fascine, et dont elle perçoit le malaise sans pouvoir le définir.

Se dessinent rapidement les traits d’une histoire étrange et captivante, où perception et réalité se croisent, happant le lecteur dès la première page.

Homo homini lupus est.

Quand des croyances poussent à des excès insensés, il y a matière à s’interroger sur la nature profonde de l’être humain.

Ce livre est un best-seller aux Etats-Unis qui a connu un succès immédiat dès sa sortie. D’aucuns me diront que ce n’est pas un gage de qualité, malgré tout, ne serait-ce que par culture générale, il convient de noter qu’il est finaliste pour le Man Booker Prize 2017.

Une très belle découverte en ce qui me concerne que je recommande vivement.

Emily Fridlund a grandi dans le Minnesota et vit actuellement dans la région des Finger Lakes dans l’État de New York. Titulaire d’un doctorat en littérature et creative writing de l’Université de Californie, professeur à Cornell, elle a remporté plusieurs prix pour ses écrits publiés dans diverses revues et journaux. Une histoire des loups est son premier roman.

Abonnez-vous pour recevoir mes billets

 

3 réponses
  1. Philippe POINDRON
    Philippe POINDRON dit :

    Vous nous mettez l’eau à la bouche, car l’analyse de ce livre est elliptique et mystérieuse. Je constate que Raphaël, dont je n’avais pas lu le commentaire, parle lui aussi de « belle ellipse ». Du grand art !

    Répondre
    • Elvire
      Elvire dit :

      Le risque en résumant se livre est d’en révéler la fin ou le moteur, ce qui nuirait à sa découverte 🙂 une ambiance surtout ce livre, à lire le soir à la lueur d’une lampe de chevet ou de bureau

      Répondre
  2. Raphaël
    Raphaël dit :

    Croyance, pensée et action, toute la difficulté de l’être humain qui pense et n’agit pas nécessairement dans le sens de ses pensées…
    Belle élipse et très beau billet. Bravo Elvire

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.