La femme Clématite

Je n’aurais jamais pensé que mon petit billet sur la femme « concrète » aurait eu autant de succès, et s’il ne voulait que dépeindre avec amour et humour une de mes belles-sœurs qui a effectivement ce trait de caractère très ancré dans la vie et un sens des réalités dénué de tout reliefs jugés inutiles, j’ai beaucoup ri en lisant les commentaires des unes et des autres sur facebook, et ceux reçus en message privé me disant « j’espère que je suis une femme concrète ».

Mais le plus surprenant, c’est ma maman qui m’appelle le matin à 8h30, sur le départ d’une virée à Cognac avec papa et réjouie jusqu’aux oreilles de cette escapade en amoureux (42 ans de mariage …), et qui me demande si c’est elle la femme concrète.

Lire la suite

La femme concrète

Je suis tombée aujourd’hui sur un article qui vantait le retour en force des concrètes de parfum. Pour ceux qui seraient néophytes en la matière, la concrète est un produit solide ou semi solide obtenu après extraction des principes odorants de certaines matières premières végétales telles que le jasmin, ou la rose, une sorte de parfum solide sans alcool.

Brevetée par la maison Molinard au début du XXe siècle, celle que l’on appelait alors « Concréta » s’est largement démocratisée grâce aux progrès techniques car cette forme de parfum, appelé également parfum cireux, présente de nombreux atouts dont celui d’être facilement transportable et de se fondre délicatement sur la peau en laissant s’échapper ses fragrances.

Lire la suite

Un billet pas prévu

J’attendais de finir au moins un de mes livres en cours pour mettre un nouveau billet sur mon blog, (le dernier datant d’il y a deux jours je me disais qu’il n’y avait pas urgence et on peut vite frôler l’indigestion), quand je reçois ce soir un appel de mon papa qui me demande si c’est normal de ne pas avoir reçu de billet dans sa boite mail aujourd’hui.

Sous-entendu n°1 : ai-je un problème informatique et il me faudra attendre que ta sœur rentre à la maison pour le résoudre ?

Sous-entendu n°2 : je suis devenu accroc et j’attends tes billets avec impatience.

Lire la suite

Apprendre à aimer en vérité

Cor Unum et Anima Una

J’ai hésité longtemps à mettre cette magnifique devise des Spiritains en incipit de mon blog, tant elle m’avait foudroyée par sa beauté à sa simple lecture : un seul cœur et une seule âme.

Quelle perspective absolument extraordinaire que de tendre de tout son être vers cette union parfaite où cœur et âme vibrent à l’unisson.

Quand cette unité entre en résonance avec un être cher, un ami, un frère, un enfant, on se sent transporté vers des sphères qui nous dépassent.

Lire la suite

Une journée traditionnelle sur la lune

On peut craindre bien souvent la monotonie et le coté soporifique de nos métiers, mais c’est généralement dû à notre côté gaulois qui nous pousse spontanément à ronchonner, alors que si on prend un peu de distance, il est rare que les journées ne soient pas truffées de moments absolument lunaires qui créent des fous rires assumés ou intérieurs.

Cette journée en particulier a commencé par l’appel d’un journaliste spécialisé dans l’immobilier qui demandait notamment (enfin j’espère que c’était une question pour la rigolade et pas le cœur du sujet, ou sinon on est réellement dans un monde de dingues) si les dernières péripéties de Kim Kardashian avaient des répercussions sur le mode de protection des hôtels. Et là, mon boss débarque dans notre « open-space » en demandant : c’est qui Kim Kardashian ?

Lire la suite

O temps ! suspends ton vol …

Les heures avancées de la nuit, sur fond de musique ce soir de Bruckner, la 7ème symphonie pour ne pas la nommer, sont celles que je préfère.

Funambule de la vie je me fais souvent figure, tant l’impétuosité du temps qui passe nous bouscule en vain tout au long des heures qui s’écoulent en journée. Je m’attache farouchement à déceler dans chaque instant la lumière qui peut se dégager de toute situation, de toute rencontre, et s’il est vrai que j’en retire une forme de joie intérieure, je me sens le plus souvent vidée physiquement par un excès de sollicitations qui me grignotent lentement mais sûrement.

Est- ce le propre des personnalités de base 6 (cf. ennéagramme dans l’onglet rencontre) que de batailler sans cesse contre soi-même ? Le sentiment étrange de vivre bien souvent à côté de son propre corps, comme si le cerveau fonctionnait sur les tâches à accomplir et son esprit divaguait dans des sphères parallèles.

Lire la suite

Savoir raison garder et humilité retrouver

 » La pratique de la lectio divina, si elle est promue de façon efficace, apportera à l’Eglise, j’en suis convaincu, un nouveau printemps spirituel. «  Benoît XVI, le 16 septembre 2005

Je veux bien croire que les Papes, de par leur fonction en tant que chef du Vatican, ont une dimension politique que peu de représentants des autres religions ont.

Je veux bien croire que de par la dimension universelle du catholicisme, les Papes interpellent toutes et tous quand ils parlent.

Je veux bien croire qu’en raison de leur personnalité et de leur statut, les Papes intriguent et sont plus ou moins populaires.

Lire la suite

Prendre du plaisir avec ses enfants

De la joie des moments partagés

Quand je suis devenue maman, il m’est apparu assez rapidement que le meilleur moyen de passer de bons moments avec ses enfants, quel que soit leur âge, c’est de vivre ensemble des instants que j’appelle dans mon jargon des moments de qualité (jargon qui est en fait issu des « Langages de l’amour » de Gary Chapman).

La culpabilité étant un sentiment que nous, les femmes en particulier, avons tendance à transformer en notre meilleure amie (ou ennemie d’ailleurs) tant la pression d’être bonne épouse, bonne mère, bonne amie est forte, sentiment généralement décuplé quand on travaille en plus et à plein temps, il devient vite une question de survie de s’en débarrasser rapidement. Ou à défaut de s’en extraire totalement, de limiter son impact sur nos actions quotidiennes.

Lire la suite

Mes cadeaux du Ciel

S’il y a bien une chose qui reste pour moi une source d’émerveillement permanent, ce sont mes enfants.

Étant habituée à vivre entourée de familles aux nombreux enfants, et ayant eu moi-même quatre frères et sœurs, les enfants m’ont toujours semblé quelque chose de très naturel et plus jeune, je ne m’imaginais pas autrement qu’entourée de bambins.

Peut-être que si leur venue au monde n’avait pas été aussi spectaculaire, mon rapport à mes enfants aurait été très différent. Mais outre le fait qu’au final il ne nous a pas été si facile que ça d’avoir des enfants, il est fort probable qu’à une autre époque ils n’auraient jamais vu le jour. Enceinte, j’ai manqué de les perdre plusieurs fois, entre hôpital et maison, il a vite fallu que je reste alitée.

Lire la suite

Les RTT de 18h

Nous les femmes,

Nous avons beau arriver plus tôt au travail, déjeuner devant nos ordis avec un sandwich, réduire les pauses cafés, être ultra efficaces et organisées, travailler de chez soi le soir et le week-end si nécessaire, il y a toujours un moment, en fin de journée, où à l’heure de plier bagage pour retrouver votre marmaille certes adorée mais énergivore, vous êtes l’heureuse bénéficiaire de la phrase choc d’un petit malin qui vous dira : tu as posé un RTT, j’espère.

Et là en général, vous vous sentez muter en une harpie de base : vous avez des envies de meurtre, vous vous retenez de lui cracher au visage, de lui lancer le premier bibelot qui vous passe sous la main, de l’injurier. Mais comme vous êtes civilisée, et qu’on vous a tellement rabâché que les femmes n’ont pas d’humour, que certes il est vrai que vous n’en avez pas surtout sur ces sujets mais vous refusez de le reconnaitre, vous affichez un sourire crispé, qui se veut décontracté et détaché, vous nouez dignement votre foulard autour du cou, vous mettez vite vos affaires dans votre sac à mains et vous bégayez un « heu …. A demain », en vous dirigeant à pas mesurés vers la sortie.

Lire la suite